Kazakhstan

3000 km pour traverser le pays d’Ouest en Est puis 2000km pour le traverser du Nord au Sud 2 mois après. Le Kazakhstan nous a épuisés, le pays est en grande partie composé de steppes désertiques ou semi-désertiques. Au mois de juin, dans le sud du pays, les températures dépassent les 40°C, et il faut rouler près de 8h par jour pour ne faire parfois que 150 ou 200km, toutes fenêtres fermées, car le ciel est rempli de taons affamés qui se fracassent sur le pare-brise tandis que le bitume défile sous les roues. Les crevaisons et avaries sont nombreuses, les nids de poules ne semblent jamais avoir été réparés et les distances à parcourir imposent une allure minimum à conserver coûte que coûte, en dépit du bien être des machines. Arrivé en ville, la climatisation des centres commerciaux nécessaires aux ravitaillements nous filent la crève et les buildings environnant le vertige.

C’est dans le Sud-Est du pays, plus vallonné et montagneux que nous trouverons un peu de répit et de quiétude dans l’immense Canyon de Charyn que nous visiterons seul au lever du jour.